Grand Est, FRANCE, le 17 septembre 2022, le Bothrops insularis.
De : Sébastien KENNEL

Bothrops insularis - Fer de lance insulaire
Source d’origne : Edson Mizael Fernandes (LendaseLobos)

La description du Bothrops insularis

C’est un serpent qui est en danger et qui diminue selon les dirent de la liste rouge de l’IUCN. Comme tous les Bothrops il possède des fossettes thermosensibles ce qui le différencie des « vrai » vipères.

Ainsi, il fait partie de la sous-famille des Crotalinae comme le sont les Trimeresurus, les Bothriechis et les Crotalus.

Et au-dessus il fait partie de la famille des Viperidae comme les Atheris, les Cerastes ou bien encore les Pseudocerastes.

Il y a eu sa description par Afrânio Pompílio Gastos do Amaral, en 1 922. À cette époque il faisait partie du genre Lachesis et portait le nom de Lachesis insularis. Puis, en 1929, Amaral le changea de genre pour le placer dans le genre actuelle.

Amaral était un herpétologiste qui a travaillé pour l’Institut Butantan. Il est né le 1er décembre 1 894 à Belém, Brésil. Et il est mort le 29 novembre 1 982 à São Paulo, Brésil.

La taxonomie

Elle n’a pas beaucoup évolué concernant cette espèce. Mais de tout de même, il y a eu quelques proposition de changement. Le premier était en 2 009 lorsque Fenwick et al. ont proposé de le changer de genre. Ainsi, il y a eu sa nomination comme un Bothropoides insularis.

Puis, les scientifiques Paola A. Carrasco et al. en 2 012 ne suivirent pas et le nom revenu sur le terme actuelle. Ensuite, en 2014, Van Wallach et al. ont préféré suivre Fenwick et al.. Enfin, du coté de Cristiano C. Nogueira et al., en 2019, ils sont de nouveau revenu sur le terme actuelle.

L’aire de répartition du Bothrops insularis

C’est un crotale que vous trouvez uniquement sur île de Queimada Grande. Qui elle se trouve dans l’État de São Paulo au Brésil. Enfin, il y a une surveillance sur cette île et seule l’Institut Butantan a le droit d’y aller.

PS : bravo, maintenant, vous en savez beaucoup sur le Bothrops insularis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *